Carte de la Bolivie

Cliquer dessus pour l'agrandir

Mercredi 17 Septembre

Départ à 6h30 du matin pour la Bolivie à Copacabana, toujours au bord du lac Titicaca.

 

La compagnie de bus réservée était Peru Tours et finalement ce fut Panamericano.

 

Le passage de la frontière et de l'immigration s'est passé sans problème.

Nous avons même pu changer tout notre argent péruvien même la petite monnaie.

 

Arrivés à l'hôtel "Las Olas del Titicaca" avec eau chaude à la douche.

 

Alors attention dans le bus, on vous demande si vous avez un hôtel et si oui pas de problème, sinon comme nous, on va vous en indiquer un mais plus cher que le prix normal de l'hôtel.

Heureusement, j'ai senti l'arnaque.

 

Copacabana

Vendredi 19 et Samedi 20 Septembre

Ile du Soleil sur le lac Titicaca

Nous arrivons sur l'île du soleil dans l'après midi vers 15h30 et là, nous attend encore quelques marches. Il va falloir grimper encore...

 

Nous cherchons un hôtel  et trouvons de suite ce qu'il nous faut avec la vue sur le lac !

 

Mais comme partout au Pérou, nous avons comme chauffage 3 lourdes couvertures en laine de lama, il fait froid le soir pour lire, en plus il n'y a pas de lampe de chevet alors comme souvent je sortirai ma petite lampe et ma polaire.

 

Nous reprenons le chemin pour grimper tout en haut et quelle vue !!! ça valait vraiment le coup, C'est magnifique !

 

Nous nous prélassons devant tant de beauté et en profitons pour regarder les gens vivre.

 


Le lendemain, nous partons pour une belle randonnée sur l'île du Soleil que nous avons beaucoup appréciée.

Dimanche 21 Septembre

Comme tous les matins et encore plus aujourd'hui car nous partons pour La Paz, la plus haute capitale à 4 000 m d'altitude, le petit déjeuner sera préparé avec des feuilles de coca.

 

Avant il va falloir traverser le lac Titicaca mais il n’y a pas de pont, la route s’arrête…

 

A La Paz, nous avons décidé de prendre un hôtel cette fois un peu plus confortable avec le chauffage !!

Et nous ne sommes pas déçus.

Hôtel Oberland à 300 m de la vallée de la lune.

 Très bien et très bon resto : le filet d'Alpaga est super bon, le risotto de quinoa une merveille....


Cliquer sur les photos pour les agrandir

Lundi 22 Septembre

La vallée de la lune.

 

En fait, nous nous apercevons qu'il y a beaucoup d'endroits qui s'appellent la vallée de la lune.

 

Celle ci ne sera pas la plus belle... Mais c'est un début....

Mercredi 24 Septembre

Partis pour 12 h de bus en Bolivie

 

La Paz -> Sucre

 

Pas triste du tout, le bus part à 19h30 compagnie TRANS COPACABANA sur le quai 5.

En fait il s'agit du quai 3.

 

Nous montons dans le bus. Le chauffeur ferme les toilettes, ça commence bien... je ne me vois pas 12h sans aller aux toilettes.

 

Nos sièges ne se basculent pas en arrière car un tas de bordel derrière. Nous rouspétons. Les billets de bus sont "cama" c'est à dire couchette.

 

Les sièges sont hyper crades, nous nous réveillons 12 heures plus tard jaunes de poussière de boue partout, jusque dans les cheveux...

 

Finalement il s'est arrêté 2 fois, dans des "baños publicos" on aurait dit la cour des miracles... Horrible !


Il faut le voir pour le croire !

 

Jeudi 25 Septembre

Nous arrivons à Sucre, petit havre de paix.

 

L'auberge "La Dolce Vita" tenue par des français est nickel.

Super bon accueil.

 

Et la ville de Sucre, bien reposante.

 

Nous sommes montés tout en haut de la ville, malgré la fatigue (car la nuit dans le bus n'a pas été terrible), pour profiter de la vue.

 

Samedi 27 Septembre

Les villages Jalq'a

Les indiens Jalq’a vivent dans les vallées de la Cordillera de los Frailes, à l’ouest de Sucre.
Ces populations parlent quechua et vivent des cultures de blé, de mais, de quinoa et du tissage. Il n’y a eau, ni électricité et ces villages ne se visitent qu’à la saison sèche.

 

Nous comprendrons pourquoi lors de notre retour...

Pour rejoindre une famille dans le petit village de Chaunaca, nous allons emprunter le chemin de l’inca, 3h de descente vertigineuse !

 

 

Des nuages noirs et lourds obscurcissent les montagnes laissant présager un orage.

 

L'orage finalement éclate sur les montagnes.

 

Les chemins sont devenus rivières.

Il a fallu s'y reprendre à plusieurs fois pour passer tous les gués...

Dimanche 28 Septembre

Le marché de Tarabuco

Nous décidons de nous rendre au marché de Tarabuco en bus local => Se rendre sur la place principale de Sucre, prendre un taxi en lui demandant de vous emmener à la "llegada de Tarabuco" (la sortie de Sucre) MAIS PAS A Tarabuco (car ils ont tendance à insister pour vous emmener directement là bas) et de là prendre un mini bus local pour Tarabuco

 

Ce marché à lieu tous les dimanches.


Nous ne serons pas déçus de notre journée !

Lundi 29 Septembre au Mercredi 1er Octobre

De Sucre à  Potosi -> 5 h de bus

De Potosi à Uyuni -> 4 h de bus

Après 5h de bus depuis Sucre, nous arrivons à Potosi, perchée à 4 090 m d’altitude, ce qui en fait la ville de plus de 100 000 habitants la plus haute du monde (même Lhassa au Tibet, est battue)


Nous visiterons la « Casa de la Moneda » musée très intéressant.

Nous n’avons pas trop aimé cette ville mais cela nous permet de nous reposer un peu avant d’entamer notre périple du Sud Lipez à Uyuni.

Potosi : Hébergement -> Auberge de jeunesse La Casona

Une AJ qui ne prend pas les cartes donc pas de réduction ?

Chambres correctes, salle de bain qui se rempli d'eau par terre ??

Petit déj : Grandes tables mais pas assez de places

 

 

Le Mercredi 1er Octobre, nous partons pour Uyuni, et 4 heures de bus plus tard, nous arrivons  à destination.

Uyuni nous fait rêver depuis longtemps avec son Salar, vaste désert de sel situé sur les hauts plateaux de sud-ouest de la Bolivie à 3 656 m.

Vestige d’un lac d’eau de mer asséché, c’est une réserve de plus de 10 milliards de tonnes de sel qui permet d’envisager encore près de 500 000 ans d’exploitation.

Hôtel Toñito -> Chambre nickel, petit déj super copieux et le resto de l'hôtel des pizzas comme jamais je n'ai mangé -> délicieuses !

 

Par contre, en ce qui concerne l'agence du même nom, elle était toujours fermée. Du coup, nous sommes allés chez Blue Line Service, à l'agence il parle le français afin de réserver le Sud Lipez en 4x4.

 

Notre chauffeur, pas très causant et ne parlant qu'espagnol mais juste ce qu'il faut pour avoir les renseignements là où nous allons. Nous sommes 6 dans le 4x4 avec des jeunes de nationalité différentes (américain, belge, irlandaise et australienne) qui me laissent la place de devant, super car j'en profite pour filmer.

 

 

Nous quittons le salar pour grimper dans les Andes à la découverte de paysages somptueux.

C’est le circuit du Sud Lipez. Les pistes sont rudes avec ce que nous appelons de la "tôle ondulée", du sable et des cailloux. Nous ferons un 1er arrêt à San Juan dans un hôtel de sel.

Le lendemain, nous longeons la frontière Bolivie-Chili dans des décors irréels et à plus de 4 000 m.

 

 

Les paysages sont extraordinaires de beauté.

 

Nos yeux pétillent d'heures en heures...

 

Nous avons du mal à imaginer que nous sommes là.

 

Nous sommes à plus de 4 200 m d'altitude, le froid se fait sentir et lorsque nous arrivons au refuge, ça caille vraiment.

Nous sommes dans un dortoir de 6, avec 3 couvertures en laine de lama sur le lit.

Même toute habillée, je tremble de froid toute la nuit.

 

Dommage que les sanitaires ne soient pas à la hauteur des étoiles qui brillent dans le ciel ce soir comme je ne les ai jamais vu, le froid me fait oublier de prendre des photos...

 

Le lendemain, nous nous levons à 4h30 pour aller admirer les geysers de Mañana à 4 900 m d'altitude au lever du soleil... Il fait au moins -10°...

 

Cette aventure restera marquée au fond de notre cœur.

 

 

Après la Laguna verde, nous passons notre nouvelle frontière Bolivie- Chili et nous arrivons à San Pedro de Atacama par 30° chaudement habillés.

 


Dimanche 5 Octobre

Nous arrivons au Chili

page précédente

 

                                           Le Chili ->            page suivante