Jeudi 25 Juin 2015

Les billets de train sont pris pour le Samedi 29 Août => Béziers - Toulouse

 

Les billets d'avion idem => Départ le 30 Août -> Envol depuis Toulouse pour Quito via Madrid

Samedi 29 Aout

Nous partons pour Toulouse par le train de 16h25 à Béziers.

 

ça commence bien, le train est retardé pour cause de feux sur les voies entre Narbonne et Carcassonne...

1h d'attente !!!

 

Sur le départ avec nos amis Systef

Dimanche 30 Août

L'heure d'arrivée prévue est 16h40 heure locale (7h de décalage horaire en moins avec la France)

Nous nous sommes levés à 5h du matin pour rien. L'enregistrement pour l'avion était déjà fait. Nous avons pris le tram à 5 mn à pied de l'hôtel. En fait ce n'est pas la peine de le prendre, on peut continuer à pied, ce n'est pas très loin.

Le chauffeur de l'hôtel à Quito est bien venu nous chercher à l'aéroport.

 

Hôtel Aubergeinn -> très bien

Lundi 31 Aout

Hôtel bien calme. Matelas un peu dur ! Super petit déjeuner copieux.

 

Nous partons visiter le Quito colonial, la Plaza Grande, le musée du monastère, la Basilique du veto Nacional...

Une bonne randonnée de 4h !

Nous avons bien aimé Quito malgré sa pollution !!!

Mardi 1er Septembre

Nous partons aujourd'hui pour la Mitad Del Mundo (la ligne de l'Equateur)

 

La dame de l'hôtel nous indique une ligne de bus à un endroit donné, seulement voilà, la ligne de bus n'existe plus !

Nous montons donc dans un bus qui roule à toute allure, nous sommes debout pendant 1 h. Puis le chauffeur donne un coup de frein si brutal qu'une petite dame fait un vol plané et atterrit sur moi, la pauvre, elle a dû se faire mal. Pour moi ça va.

Arrivés au terminal terrestre Ofélia, nous reprenons un autre bus et on a failli rater la descente.
Heureusement, je m'en suis aperçue à temps et nous avons demandé au chauffeur de nous laisser descendre là.

Nous voilà enfin arrivés à la Mitad !!
Et le soir, nous avons rendez-vous avec nos amis Canadiens rencontrés l'année dernière en Argentine.... SUPERRRRR !!!!
C'est génial !
Les retrouvailles !
Les retrouvailles !
La ligne de l'Equateur
La ligne de l'Equateur

La ligne de l'Equateur

 

Où suis je ?

Mercredi 2 Septembre

Nous partons pour Ibarra pour aller voir les villages aux alentours comme Zuleta mais nous ne trouvons aucune agence pour y aller, donc balade dans Ibarra, ville sans intérêt particulier.

 

Hotel El Imperio plus cher que sur le Routard comme d'hab. mais pour 20 dollars ça va aller avec salle de bain privée et eau chaude !

Le soir nous mangeons au resto pizzeria donné par le Routard.
Très sympa, tenu par un Équatorien qui parle français et qui nous offre le dessert, petite banane flambée au pisco... Hum hum....

Jeudi 3 Septembre

Nous partons à pied avec nos sacs sur le dos jusqu'au terminal de bus pour Otavalo.

ça fait quand même un bon bout de chemin !

Arrivés à Otavalo, nous posons les sacs à l'hôtel, puis nous partons pour la lagune de Cuicocha.

Prendre un bus au terminal des bus d'Otavalo pour Guiroga et de là, à Guiroga, descendre sur la place et prendre une camionetta jusqu'à la lagune.
Bus 0,70 dollars Camionetta 5 dollars A/R pour nous 2

Nous avons de la chance, il fait beau. Et nous sommes seuls dans la camionetta.
Les couleurs de la lagune sont belles. c'est beau !

Puis de retour à Otavalo, notre chambre d'hôtel est prête, seulement, le matelas est tellement dur, ça c'est l'équateur, il faudra faire avec,  qu'on à l'impression de coucher par terre. Nous demandons une autre chambre.... C'est presque pareil !

Puis nous nous baladons dans Otavalo, jusqu'au marché.

Vendredi 4 Septembre

Nous décidons de partir à pied pour El Lechero, un arbre sacré.....

Et quelle sacrée balade... Nous nous perdons plusieurs fois, demandons notre chemin, croisons des chiens pas très sympathiques...

 

Finalement grimpons à travers une forêt d'eucalyptus....1h30 de grimpette... Tout ça pour ça....

 

La vue est belle sur le lac de l'autre côté, il fait un vent à décorner les bœufs !

En fait, pour ne pas se perdre, il faut suivre la route pavée.

Au retour, nous nous offrons une bonne fondue au chocolat d’Équateur...au café Deli, un vrai délice !


Puis nous partons à la cascade de Peguche.

Samedi 5 Septembre

Nous faisons le marché d'Otavalo, toujours très colorés ces marchés, on adore et l'après midi, en pause sur la place, un Équatorien nous fait la causette pendant un bon moment, nous apprendrons pas mal de choses sur leur vie.

Sur la place, c'est la fête del Yamor.


Elle consiste en un rite Inca au cours duquel le peuple doit offrir au dieu Soleil la chicha del yamor, une boisson préparée avec 7 variétés de maïs.


Le costume des femmes d'Otavalo

A l'hôtel, avec la famille

Hôtel pas cher je me suis chopée des puces de couvertures, ou de matelas, mais la famille est super gentille, très avenante
Hostal Chukito's

Dimanche 6 Septembre

Nous reprenons le bus pour Quito, retour au même hôtel

Lundi 7 Septembre

Nous nous envolons pour les Galapagos depuis Quito. 

Voir suite chapitre Galapagos ou cliquer sur le lien suivant : Les Galapagos

Mercredi 16 Septembre

Après cette échappée belle vers les Galapagos et l'île de la Plata, nous reprenons notre programme.


De Puerto Lopez nous prenons un tuk tuk vers le terminal terrestre  et direction Guayaquil.
Levés 6h30, qui a dit que c'était des vacances !!

Nous prenons le bus de 8h50, celui de 8h05 n'existe pas ou plus, merci au centre d'information  touristique !!!

Arrivés à Guayaquil à 12h40, pas belle la banlieue de Guayaquil, beaucoup de bidons villes nous avons juste le temps de prendre le bus de 12h50, sans avoir eu le temps d'aller aux toilettes.

Tout s'est fait très vite. Ouf, le chauffeur de bus est sympa, nous prête les clés des toilettes.... Mais alors qu'est ce que le sol est glissant, plus la conduite par à coups du chauffeur. Hi hi hi !!! Bref, c'est mieux que rien.

Nous arrivons à Cuenca vers 17h après avoir passé un col à 4 200 m !
La route est super belle, nous voyons beaucoup de bananiers, je crois que nous n'en aurons jamais tant vus !

Arrivés à Cuenca, le chauffeur de taxi, ne connait pas l'auberge de la Cuencanna, il nous dépose dans la rue Larga, et c'est à nous de nous débrouiller pour trouver, après avoir regardé le plan du guide du Routard. Ouf, ce n'est pas trop loin !
Sacs sur le dos , c'est parti !

Nous passerons 3 nuits dans cette auberge très conviviale avec la gentille Marta.

Auberge de la Cuencanna -> très bien

Jeudi 17 et 18 Septembre

Visite de Cuenca et chapeaux Panama.


Le contraste en température est si important que je me choppe un mal de gorge !

Samedi 19 Septembre

4h15 de bus -> Direction Vilcabamba

Levés 6h15 afin de pouvoir prendre le bus de bonne heure car il faut 7h de bus pour rejoindre la ville de Loja puis 1h15 pour Vilcabamba.

 

La gentille Marta s'est levée de bonne heure, pour nous confectionner un bon p'tit déj. 
Nous attrapons un taxi qui nous explique que pour aller à Loja, il existe des van plus rapides que les bus. 
Du coup, il nous arrête à une compagnie de van et nous mettrons 3h15 au lieu de 7h !! Certes cela coûte un peu plus cher que le bus, mais tout de même, ça valait le coup.
Ensuite, le van nous arrête presque à côté du terminal terrestre de Loja et nous prenons le bus local, il y en a tous les 1/4 d'heure, qui s'arrête, lui partout et avec tous les marchands ambulants qui montent pour vendre soit leur produit miracle pour soigner telle ou telle maladie, soit pour vendre des gâteaux, soit des boissons, des friandises, des beignets bien graisseux, etc....

Nous arrivons à Vilcabamba en début d'après midi.
Nous passons encore un col à 3 500 m. La route est belle, cela ressemble un peu à l'Auvergne, puis aux Pyrénées. Jolie route de montagne, avec les vaches, les poules, les bananiers car la chaleur revient.

L'auberge où nous sommes installés se trouve dans un superbe endroit, nous allons farniente et randonner quelques jours.
Auberge Izhcayluma tenue par un allemand -> très bien

Dimanche 20 au Mardi 22 Septembre

Vilcabamba, superbe petite ville qui ne manque pas de charme où il fait bon vivre. D'ailleurs dans les années 70, on l'appelait, la vallée des centenaires !

D'ailleurs, tous les soixante-huitard américains vivent ici.

 

Le climat est doux, l'altitude, 1 500 m impeccable, la ville est douce, le paysage magnifique, le parc Podocarpus à côté, ... Pleins de randonnées à faire, à pied, à cheval... Ce n'est que du bonheur !!!


Mercredi 23 Septembre

Départ à 5h30 de l'hôtel pour aller à Loja afin de récupérer le bus de 7h pour Piura.


Donc après 9h de bus, un passage de frontière sans problème, nous voila arrivés dans le pays du bruit : le Pérou.
Un chauffeur de taxi nous est tombé dessus à peine sortis du bus que du coup, on a pas eu le temps de faire le change de nos dollars en sol péruvien, qu'il nous a arrêté sur le bord de la route pour faire le change et qu'on s'est fait avoir comme des bleus !!! Ça commence bien ! 
Nous sommes à l'auberge de jeunesse Las Arenas, pas terrible ....


                          Vers le Pérou

Écrire commentaire

Commentaires : 0