Lundi 7 Septembre

Départ pour les Galapagos

Nous nous envolons depuis Quito pour les Galapagos à 1000 km des côtes de l'Equateur. 

Arrivés à l'aéroport de Baltra aux Galapagos, nous avons droit à un beau tampon des Galapagos sur nos passeports.
Nous prenons d'abord un bus, gratuit, pour aller prendre un bac.
Nous prenons le bac pour faire 100 m largeur d'une rivière, et la mer déjà affiche sa couleur. Turquoise, lagon... C'est magnifique !
Ensuite, nous cherchons le bus, un taxi nous dit qu'il n'y a pas de bus pour Puerto Ayora ?
Après moult réflexions, nous prenons le taxi.
Nous arrivons sur le port, un rabatteur veut nous emmener en taxi bateau pour Isabela, le chauffeur de taxi nous explique que c'est pas sérieux, il est 13h55, je cours vite acheter des billets car le bateau pour Isabela part à 14h.
La dame du guichet me vend les tickets et sympa court vite avec moi pour me montrer où est le bateau. Les sacs sont fouillés, pas de marchandises fraiches sur les îles. Vite, nous montons sur un bateau taxi. Et nous faisons la rencontre de Nora et Raphaël. Puis nous prenons enfin le bateau pour Isabela et quelle secouette, 2h de tape cul... Comme jamais nous n'avons connu ! J'ai cru un moment qu'on allait se renverser.... Ça remet la colonne vertébrale en place !!
Nous discutons avec nos futurs amis français, le temps passe plus vite, On a dû gaver les autres passagers. Puis Nora arrive même à s'endormir..... Sur l'épaule de sa voisine et Raphaël est mort de rire.
Je ne sais pas si c'est la grosse secouette du bateau ou la bouffe de l'avion, mais j'ai de super crampes d'estomac.... ça ne va pas fort !
Nous reprenons un bateau taxi car les vedettes n'accostent pas.
Puis nous allons tous ensemble à l'auberge de jeunesse La Posa Del Caminante.
J'avais juste envoyé un mail pour connaitre les tarifs et disponibilités, la dame de l'auberge nous attend au débarcadère.

Mardi 8 Septembre

Après une nuit agitée, avec mon mal au ventre, je décide de prendre un médicament pour être tranquille pour la journée.

Avec Nora et Rapha, après un bon petit déjeuner, nous partons pour une grande balade, environ 15 km à pied.... Sous un soleil de plomb ! Quelle chaleur !!! Faut être touristes pour sortir par cette chaleur !!

 

La journée est bien remplie !
Direction Concha de la Perla vers le débarcadère avec toutes les otaries et lions de mer, passera, passera pas.... Si si on est passés pas trop rassurés, il a même fallu escalader la rambarde....
Pas fiers, iguanes, mangrove qui pousse dans une mer de lagon bleu, puis retour vers le centre et nous prenons le chemin du centre de la Crianca élevage de tortues.
Le chemin est bien aménagé puis nous retournons vers la plage contraste de couleur avec le sable blanc, les rochers noirs et la mer, toujours turquoise. Nous irons jusqu'au tunnel de lave et presque jusqu'au mur des larmes (ancienne prison) pour essayer d'apercevoir des fous à pattes bleues, que nous verrons ... mais de loin.
Beaucoup de pélicans, des crabes rouges et bien sur des iguanes. La mangrove qui nous fait des tunnels c'est superbe ! Le retour se fait par la plage car nous sommes à marée basse. 
La mer est splendide, les couleurs de l'eau... Un vrai plaisir pour les yeux.

Après cette belle marche, Nous buvons un bon jus de fruit avant de retourner à l'hôtel.

Nous avons marché en pleine chaleur, chaud le soleil, une bonne douche s'impose.
Mais voilà, il n'y a plus d'eau... Un problème de pompe !
Cette pompe qui agace le patron de l'auberge, mais qui nous agace aussi.... Il n'est pas obligé de crier le matin à 5h "Que mierda !" En tapant sur la pompe ! Notre chambre est juste à côté !
Côté grasse mat. C'est pas ici.
En plus, le matin, j'avais donné mon linge à laver que j'avais mis dans un seau sur conseil du patron et je le retrouve ce soir dans le seau au même endroit. Quelle est ma déception ! Mais le patron m'assure qu'il est bien lavé !
Ok, faut pas être trop regardante.... Il doit laver le linge à l'eau froide et le remettre dans le seau à peine sec, ce qui fait que ça ne sent pas terrible !
Du coup, au repas du soir, avec Nora et Rapha, on a tellement rigolé que j'en ai pleuré, qu'est ce que ça fait du bien !!!

Mercredi 9 Septembre

Aujourd'hui, nous sommes que tous les 2.

Nora et Rapha sont partis faire le volcan. Il fait couvert, chaud et humide. Nous nous levons et toujours pas d'eau pour se laver...

 

Nous partons prendre le p'tit déj moins copieux que la veille, et en revenant l'eau revient doucement à la douche. Ouf !
Nous nous baladons tranquille.

Jeudi 10 Septembre

Nous nous levons de bonne heure pour prendre le bateau pour Santa Cruz.

Le départ est à 6h.
A savoir, un départ a aussi lieu à 15h, le guide du Routard n'en parle pas.
La mer est moins mauvaise qu'à l'aller.
2h après, nous sommes à Santa Cruz à l'hôtel Peregrina, très bien.

Nous allons à Tortuga Bay, belle petite rando, la plage, la mer, toujours aux couleurs de lagon, on ne s'en lasse pas. C'est magnifique ! Quelques iguanes se font dorer au soleil.

Nous réservons une excursion El Chato par une agence. A ne pas faire, un taxi suffit largement ! Une agence nous avait même demandé d'acheter des bottes en caoutchouc, heureusement qu'on a refusé, y'en a pas besoin ! C'est l'arnaque !

Le soir, nous retrouvons Nora et Rapha pour manger.

Vendredi 11 Septembre

C'est un grand jour, 71 ans pour Hubert aux Galapagos !!!


Nous partons à El Chato, là ou les tortues géantes vivent en liberté.
elles mangent tout le temps. On en a vu une énorme qui devait avoir plus de 100 ans !

Le soir, nous retrouvons Nora et Rapha qui ont même une surprise pour Hubert. 
Hubert, qui n'a pas été habitué aux cadeaux est ému. Une superbe magnette à rajouter sur la porte du frigo !!!

Nous allons quitter Nora et Rapha, peut être les retrouverons quelque part au Pérou ou au Chili, eux sont partis pour 6 mois...

Tortuga Bay

Les tortues à El Chato et le tunnel de lave

Samedi 12 Septembre

Aujourd'hui, nous en profitons pour faire la station Charles Darwin.

La balade est sympa, en plus le soleil est au rendez-vous et nous verrons des iguanes terrestres.

A midi, nous mangeons du poisson, mais lequel ?

Dimanche 13 Septembre

Nous changeons notre programme à cause des 2 volcans. Nous avons reçu un message "Ariane" comme quoi fallait éviter le secteur du Cotopaxi.

Les canadiens rencontrés à Quito nous avaient dit la même chose, eux ne sont pas passés à côté... Et le parc est fermé aux touristes...

 

Autour du Cotopaxi, les vapeurs de souffre plus la cendre, pas bon pour les poumons. Du coup, suite aux conseils de Nora, nous filons vers Puerto Lopez.

 

Nous avons donc changé hier nos billets d'avion pour atterrir à Guayaquil et de là prendre un bus pour Puerto Lopez.

Nous arrivons à Puerto Lopez, il fait nuit, il doit être 21h30.
Suite à un conseil d'une dame dans le bus, nous débarquons au centre ville et non au terminal des bus.
Sacs sur le dos, nous cherchons notre hôtel que nous trouvons facilement après plusieurs demandes.

Lundi 14 Septembre

Nous allons à l'agence entre l'hôtel Pacifico et l'hôtel brisa marina sur le bord de mer pour réserver l'excursion à l'île de la Plata.


Nous regardons les petits pêcheurs rentrer.
Tout est vendu sur la plage.

Mardi 15 Septembre

Départ à 9h30 pour la Isla de la Plata.

La mer est moutonneuse. Le vent souffle fort. Le bateau tape. Mais moins qu'au Galapagos.
Puis le capitaine fait un petit détour... Et une baleine, puis 2 puis une 3ème, le spectacle est magnifique !
Nous arrivons sur la plage. Pas de quai, on remonte les pantalons, on descend dans l'eau, la mer n'est pas froide, puis on se lave les pieds dans un petit bassin, c'est rigolo. Il y a même des toilettes.
Nous commençons la randonnée, facile, par une grande montée. Mon cœur a toujours du mal à suivre.... Sur les conseils de Nora, nous ferons la plus grande balade et nous ne serons pas déçus. Le guide est très bien. Nous explique plein de choses, sur le sens de l'orientation sur l'île, sur les fous à pattes bleues, la différence entre les mâles et les femelles et enfin, je les ai vus ces fameux fous à pattes bleues !
Au bout du chemin, il y a beaucoup de frégates, contrairement aux piqueros a patas azules (fous à pattes bleues) les frégates ne peuvent pas plonger dans la mer, leurs ailes ne sont pas imperméables.
Les fous, eux, peuvent plonger jusqu'à 5 m de profondeur.
Quand le cou des mâles des frégates est rouge, c'est parce qu'il veut draguer....
La balade terminée, nous remontons sur le bateau pour manger et des tortues marines viennent nous rendre visite. Nous sommes ravis !!!! 
Ce n'est que du bonheur !
Ensuite, pour ceux qui veulent, nous pouvons faire du snorkelling. Nager avec palme et tuba.
De retour vers Puerto Lopez, le capitaine du bateau s'arrête à nouveau et là, c'est encore magique, 4 ou 5 baleines sont là rien que pour nous. 
Les baleines remontent de l’antarctique (du Chili) pour venir se reproduire dans les eaux plus chaude entre juin et fin septembre.

Mercredi 16 Septembre

C'est le départ, nous reprenons notre programme.

Retour en Équateur pour avoir la suite.


Écrire commentaire

Commentaires : 0