Vers le Pérou ...

Mercredi 23 Septembre

Départ à 5h30 de l'hôtel pour Loja afin de récupérer le bus de 7h pour Piura. 


Le paysage se compose de bananiers, de champ de canne à sucre, des vignes et de maïs.

Donc après 9h de bus, un passage de frontière sans problème, nous voila arrivés dans le pays du bruit : le Pérou. 
Un chauffeur de taxi nous est tombé dessus à peine sortis du bus que du coup, on a pas eu le temps de faire le change de nos dollars en sol péruvien, qu'il nous a arrêté sur le bord de la route pour faire le change et qu'on s'est fait avoir comme des bleus !!! Ça commence bien !  

Et en plus nos sacs à dos ont ramassé plein de graisse dans la soute du bus, du coup nos tee shirts aussi.... !!!!! Berk !

Nous sommes à l'auberge de jeunesse Las Arenas, chambre confortable, salle de bain avec juste un peu d'eau chaude mais très très bruyante !

Piura

Jeudi 24 Septembre

Aujourd'hui, c'est repos.

Nous cherchons une lavanderia, et pour cela nous avons marché pas mal finalement. Et elle se trouve pas dans la rue Cusco comme le dit "Le Routard" décidément ces guides ..... Mais dans l'avenida Cerro.

Par contre nous avons super bien mangé au resto El Reciffe....et pas malade !!!

Nous n'allons pas rester trop longtemps ici, je viens de lire dans le journal qu'il y a des cas de Dengue. (Maladie des moustiques) mais au vu de la propreté, cela ne nous surprend pas.

Vendredi 25 Septembre

Nous partons à pied, sacs au dos jusqu'au terminal de bus car la ville est toujours encombrée de véhicules et les taxis sont fous !

 

Nous prenons la Cie Transportes de Chiclayo, conducteur prudent mais très vieux bus.

Après avoir traversé un désert de dunes pendant 3 heures et des cabanes en roseaux au milieu de nul part, nous arrivons à Chiclayo.

Nous allons à l'agence Moche Tours pour réserver notre excursion de demain.

Samedi 26 Septembre

Nous partons ce matin pour un retour en arrière, bien avant celle des Incas, la civilisation Moche.


Eh oui, avant les Incas, il y a eu d'autres civilisations.

Découverte par des pilleurs, la tombe del Señor de Sipan, haut dignitaire de la culture mochica (env 100-700 après J.C.) révéla des trésors incroyables, des masques en or, des bijoux en turquoise, en cuivre... La culture Sicán se développera au 9 et 10ème siècle, s'intercalant entre les Moche et les Chimu.


Apparemment ces peuples pratiquaient des sacrifices humains car il a été retrouvé plusieurs objets et de jeunes femmes dans la tombe du seigneur de Sipan.


Nous partons vers les sites de Huaca Rajada, les pyramides de Tucume qui sont plates, car les sacrifices se faisaient en haut des pyramides et le musée de Tumbes Reales de Sipan (musée des tombes royales) très intéressant. 

Et nous ferons la rencontre de Canadiens sympas.

Ici, c'est la culture de la canne à sucre, il y a des champs partout...

Et vite au retour, nous allons acheter les tickets de bus pour demain soir. Chiclayo - Chachapoyas 10h de bus.

Chiclayo

Dimanche 27 Septembre

C'est la fête du collège San Jose à Chiclayo. Tous les anciens défilent sur la place principale. Il n'y a pas de Plaza de Armas à Chiclayo car la ville n'a pas été colonisée par les espagnols.


Nous partons faire le marché Modelo, l'un des plus importants d'Amérique du Sud, une vraie fourmilière.... Même à un moment où nous nous enfonçons dans la cour des miracles, un péruvien nous a gentiment dit de faire 1/2 tour, ça ne devenait pas sérieux !
En plus à force de s'enfoncer, de ressortir je ne sais où, j'ai fini par nous perdre, cela ne m'arrive jamais.
Finalement, à demander à droite à gauche, on a retrouvé la place principale et notre hôtel.

Puis nous décidons d'aller boire un jugos (jus de fruit frais) et par hasard, nous retrouvons les Québécois, Claire et Michel.
Nous passons l'après midi ensemble et nous nous reverrons en France, nous l'espérons !

Vers 19h30, nous partons à pied à Movil Tours Cie de bus qui nous emmène à Chachapoyas.
Le bus de nuit part à 21h30 et comme il n'y avait plus de places assises en cama (couchettes) nous serons en semi cama. Moins bien pour dormir.
Très bonne Cie. Bus nickel.

Lundi 28 Septembre

Après 10h de bus, nous arrivons à Chachapoyas. Il est 7 h du matin. Nous voilà de retour dans les montagnes.


Et gentiment accueillis par Rosa à l'hostal Ñuñurco.
Comme elle voit que nous sommes fatigués, elle nous prépare un bon p'tit déj.

Puis nous nous reposons un peu avant d'aller voir à quoi ressemble Chachapoyas.
Nous ne sommes pas déçus, la ville est plaisante.

Mardi 29 Septembre

Nous partons pour Kuelap, nous avons réservé l'excursion avec l'hôtel.

Il faut environ 2h pour rallier Kuelap depuis Chachapoyas.

Nous traversons plein de petits villages. Le parcours est joli. Les paysages aussi. Nous arrivons au parking. De là, il faut grimper 20 mn à pied. Nous sommes à plus de 3 000 m d'altitude. Le guide nous explique un peu l'histoire de la forteresse.
Et nous fait entrer par la porte 3 où il existe un semblant d'escaliers.
Nous pénétrons dans la forteresse qui se trouve dans une forêt d'eucalyptus. Le paysage tout autour est grandiose. Une impression de vide... Si l'on s'approche....
Nous nous baladons dans cette cité, dommage qu'elle ne soit pas restaurée comme le Machu Picchu.

Les Chachapoyas "peuple des nuages" restent méconnus. Ils ont laissé derrière eux de superbes vestiges, dont des forteresses massives qui devaient les protéger. La plus impressionnante est celle de Kuelap qui devait être à l'époque une immense citadelle. Elle était le principal centre administratif de la culture chachapoyas (10-15ème siècle). Ces ruines ont été découvertes en 1843. Le lieu aurait fait office de sanctuaire réservé à une élite ayant la haute main sur l'agriculture et les affaires religieuses.
Cette citadelle mesure 600 m de long du Nord au Sud. Ses fortifications mesurent jusqu'à 19 m de haut. Mais les remparts ne comptent que 3 entrées. Il fallait protéger la cité.
A l'intérieur se trouvent 335 maisons circulaires.

Le ciel d'un seul coup s'assombrit, les nuages s'accrochent au relief et quelques gouttes commencent à tomber. Après 2 h de balade et d'histoire, le guide se dépêche pour redescendre par la même porte 3.
Et c'est là que mon pied a glissé sur les cailloux mouillés et ... Clac ! Un mollet ! Aïe !!
Les 2 km restants seront durs.... à redescendre !

De retour à Chachapoyas, le chauffeur de bus ne veut pas m'emmener à l'hôtel. Par hasard, nous apercevons le mari de Rosa, qui nous appelle un taxi.

Le soir, tout le monde est au petit soin pour moi et Rosa nous prépare des sandwichs  pour nous éviter de ressortir.

Mercredi 30 Septembre

Le patron de l'hôtel me demande si je vais bien.


Nous annulons l'excursion d'aujourd'hui, je ne peux pas marcher alors une randonnée de 2h à Sarijia pour voir les sarcophages...

Il nous propose d'aller à Huancas voir le canyon Sonche. Plutôt que de rester à ne rien faire, j'accepte. Et nous ne serons pas déçus, la vue est époustouflante !

De retour à Chachapoyas, ville des chamans il ne faut pas l'oublier, nous nous arrêtons dans une boutique de produits naturels pour acheter de l'arnica et la vendeuse nous propose un produit à base de feuilles de coca et plein d'autres choses ???

Hub me fait un bon petit massage avec cette mixture !

Jeudi 1er Octobre

Nous partons à 10 h de Chachapoyas pour Leymebamba. Il y a 2h de minibus.


Vers midi, nous sommes arrivés.

Les massages d'hier ont fait de l'effet. Je peux marcher à petits pas... Mais je n'irai pas piquer un 100 m !

Vendredi 2 Octobre

Comme je ne peux toujours pas beaucoup marcher, nous allons visiter le musée des momies en moto-taxi et non à pied.


On essaie de se renseigner sur les bus du matin. Tout le monde veut nous faire partir le soir.

Nous avons RV à 15h chez Amazonas Express enfin quand je dis Amazonas express c'est un bien grand mot car il s'agit en fait d'une gargote (pas triste dedans) pour normalement prendre les billets pour le bus de demain matin qui va à Cajamarca.
Pas question de faire une nuit de plus ici, nous n'avons plus de liquide et il n'y a pas de tirette à sous.

Bon, nous tenons les billets de bus pour demain matin 7h30 mais on ne tient pas encore le bus !!!
A suivre....

Samedi 3 Octobre

Donc à 7h30, nous sommes chez Amazonas Express. Nous n'avons pas fermé l’œil de la nuit à cause de ce "p.... " de coq qui a gueulé toute la nuit !

Et en plus il pleut et vu l'état des routes ici, on peut craindre le pire. (Éboulements et restés coincés dans le bus, ça arrive souvent)

Finalement, le préposé des bus a été sympa, le mini-van est arrivé presque à l'heure et l'embarquement s'est bien passé. A 8h10 , nous partons pour Cajamarca via Celendin avec un changement de bus qui ne part que lorsqu'il est vraiment plein. Nous dirons même plein de chez plein. Avec en prime, les poules sur les genoux.

Le paysage traversé est de toute beauté jusqu'à Celendin. Par endroit, la route s'effondre, ne pas frôler les bords malgré les croisements de camions sur une route qui n'a qu'une voie de circulation et qui n'est pas large du tout ! 
Ne pas regarder le vide...
Nous traversons des rivières où les ponts sont en planches....

Nous passons un col à environ 4 000 m, il fait froid, nous redescendons à 700 m, il fait très chaud, nous nous arrêtons dans un bourg devant un superbe pont suspendu.
Le paysage se transforme en champs de cactus, en bananiers, on se croirait en Équateur et des paysages de Far-West.

Nous arrivons à Cajarmarca, ville d'environ 150 000 habitants et perchée à 2 800 m.  
Il est 16h30. Un taxi nous emmène à l'auberge Los Jazmines -> très bien

Gargotes, terminal de bus
De Leymebamba à Cajamarca
Cajamarca

Dimanche 4 et Lundi 5 Octobre

Repos un peu forcé.

Petite balade sur la Plaza de Armas. Demain, nous prendrons un taxi pour le site de Combe Mayo comme ça, je prendrai le temps pour marcher.

Nous avons revu le programme, nous n'irons surement pas à Huaraz, ne pouvant pas faire de rando, on y allait que pour ça.

Bon finalement, nous ne sommes pas allés à Combe Mayo aujourd'hui, nous irons demain comme ça on aura la journée pour marcher très tranquille.
Par contre, nous avons dépensé quelques sous en prenant le billet de bus pour Trujillo - Lima et un A/R avion Lima - Tacna pour ensuite aller au Chili.

Mardi 6 Octobre

C'est bourrée de médicaments et le mollet enduit de coca que nous partons en taxi pour Cumbe Mayo site pré-incas.


La piste est très chaotique, les eucalyptus poussent en abondance et nous traversons les quartiers hauts de la périphérie de la ville.
 
Un aqueduc de 9 km de long avait été construit à l'époque mais personne ne sait pourquoi. Ce site est rempli de mystère...

Sur une photo, c'est jour de lessive !

Mercredi 7 Octobre

Nous partons pour le marché toujours très typique.


Les chapeaux de Cajamarca.

Puis nous allons visiter l’église Belen, El cuarto del Rescate (seul vestige inca de Cajamarca) et les musées qui vont avec.

Jeudi 8 Octobre

Nous prenons le bus à 10h30 pour Trujillo. Nous avons environ 6h de bus, ça va me reposer un peu.

Hier soir j'avais très mal au mollet, mais bon j'ai pas mal marché aussi !!!
La compagnie de bus est Linea. Très confortable mais je ne pourrai pas partager les paysages splendides que nous avons vu, les vitres du bus étaient masquées.

Nous avons continué dans des paysages de montagnes, puis nous sommes passés à côté d'un barrage. La couleur de l'eau était superbe et tranchait avec les montagnes blanches environnantes.

A midi, nous avons fait une halte "Almuerzo" (déjeuner) et pause pipi dans un endroit assez folklo et surtout quelle surprise en descendant du bus : la chaleur !
Et à nouveau, nous retrouvons les bananiers, cactus, canne à sucre....

Nous arrivons à Trujillo vers 17h.
Nous sommes logés à l'hostal Colonial, ils nous ont fait un prix pour les 3 nuits, seulement nous n'avons pas de connexion internet.

La plaza de Armas et la cathédrale

Vendredi 9 Octobre

Nous avons réservé la visite de Chan Chan avec un taxi qui nous attend de façon à ce que je prenne le temps de marcher, de visiter .... Bien sur, nous payons plus cher....


Nous visitons le musée et ensuite le site de Chan Chan qui était en fait une ville à 600 m de l'océan et qui s'étend sur plus de 20 km2. Elle compte pas moins de 7 citadelles cernées de remparts en adobe. Capitale de l'empire Chimu, 35 000 habitants vivaient ici à l'époque, vivant de la pêche et de la culture. Grâce à un système d'irrigation sophistiqué, les Chimu de Chan Chan ont su fertiliser une terre aride. Ils avaient donc assez de céréales, de fruits et de légumes pour toute la ville.
C'est gigantesque, et superbe, on essaie de s'imaginer la vie à l'époque !.
Nous avons bien aimé ce site.

Puis nous partons manger un ceviche à Huanchaco, station balnéaire à 15 km de Trujillo.
Les petits bateaux construits en roseau tressé "caballitos de totora" sont leurs bateaux de pêches. Leur conception date de la civilisation mochica, il y a plus de 2 000 ans.

Samedi 10 Octobre

Pour aujourd'hui ce sera la visite de la Huacas del sol y de la luna, (les temples du soleil et de la lune). Nous sommes toujours dans la culture Moche, période mochica avant les incas (100 avant J.C 850 après J.C.).

La Huaca del Sol fait toujours l'objet de fouilles, nous ne visiterons que la Huaca de la luna, qui a déjà révélé ses secrets.

Il s'agit ici de tombeaux, de sacrifices. La ville se situait entre les 2 huacas mais les archéologues sont en train d'essayer de reconstituer la ville.

Huaca del sol
Huaca de la luna

Ce qui reste de la ville au milieu des 2 Huacas.

Dimanche 11 octobre

Après toutes ces belles balades, aujourd'hui c'est repos.

Nous attendons le bus de 22h15, bus de nuit pour aller à Lima.
Nous devrions arriver à Lima à 7h30 du matin. De là, nous prendrons un taxi pour aller à l'aéroport prendre l'avion à 12h30 pour Tacna au sud du Pérou afin de rejoindre Arica au Chili.

Nous abandonnons le programme de Caraz - Huaraz puisque je ne peux pas faire de randos et Nora (rencontrée aux Galapagos) nous a dit que sans rando, ça ne valait pas le coup.
Et en plus il parait que nous arrivons à la saison des pluies, donc pas terrible non plus.

Lundi 12 Octobre

Dans les transports pour le Chili.


Arrivés vers 7h30 à Lima, nous prenons un taxi pour l'aéroport.
L'avion pour Tacna est à 12h30, en fait nous partirons avec 1 h de retard. Dans l'avion, nous faisons la connaissance de Julie, de Gruissan. 
Elle est prof de français à Tacna et vit dans une famille Péruvienne.
La famille qui est là aussi est super sympa car elle nous dépose au terminal des bus.
Ensuite, nous prendrons un taxi compartido (5 personnes) car le chauffeur nous aide à passer la frontière.
Heureusement car aujourd'hui est un jour férié au Chili et les chiliens sont tous venus faire leurs courses comme chez nous au Boulou, frontière avec l'Espagne.
Un monde à la frontière.... !!!
Avec tout ce remue-ménage, avec les sacs sur le dos, celui sur le ventre, ceux et celles qui te bousculent, j'ai cassé une branche de mes lunettes de soleil, impossible de vivre ici sans elles....

Nous arrivons ensuite au terminal des bus de Tacna. De là, je retire quelques pesos chiliens pour payer le taxi jusqu'à l'hôtel.
Il fait nuit. Je n'aime pas trop être seule dans ces terminaux de bus surtout pour retirer des sous.
Mais quel repos... Plus de coups de klaxon à chaque intersection, très courtois au volant...
Nous arrivons à l'hôtel "El jardin del sol" et l'accueil est chaleureux !

Lundi 13 Octobre

Repos au Chili, à Arica.

Nous apprécions la ville, ses rues piétonnes, sa balade le long du morro.

Je cherche un opticien, afin qu'il me remette une vis à mes lunettes, ouf, elles ne sont pas cassées !

Recherche d'agence pour faire un tour vers la cordillère... vers l'Altiplano. Nous avons trouvé, ce sera l'agence Latinorizons.
                                                                                                          Le Chili

Écrire commentaire

Commentaires : 0