Dimanche 19 mai

Levés 7h30, il a plu cette nuit et une pluie toute jaune, le toyote est dans un état...

nous allons prendre le ferry pour la Grèce, Igoumenitsa.

 

9h nous sommes dans la file d'attente, c'est pas évident, en fait il faut s'insrire à l'agence au port mais personne ne nous dit rien.

 

Nous passons la nuit sur le bateau. En open deck c'est à dire dans la voiture. Par contre c'est bien, il y a une et une seule douche sur le bateau, c'est mieux que rien, vite on y va !

 

Nous quittons Venise, ça vaut le coup d'oeil il fait beau la mer est belle !

Nous allons faire bronzette et repos !

 

Bon à savoir => Prendre un tapis pour jeter après car sur le pont c'est très sale par terre

Lundi 20 mai

Nous arrivons en Grèce, il est 15h40, et 28 °; nous faisons le plein (et heureusement) puis direction les petites routes dans le nord de la Grèce à la frontière avec l'Albanie et là, ça se gâte. Les routes sont pleines de gros trous d'autruches ou alors elles s'effondrent carrément dans le vide, c'est impressionnant;

 

On se perd, le GPS est indispensable, on est obligés de prendre une piste pour rejoindre une autre route pourrie, il n'y a pas de pancarte, on a l'impression de vivre un vrai cauchemar !

 

Nous arrivons à ARISTI il est 20h30, il fait presque nuit ici, nous sommes crevés, il fait très chaud, on est pas encore acclimatés.

Nous finissons par trouver le bivouac, super agréable au bord d'une rivière.

 

nuit = 0,00 €

Cliquer sur les photos pour les agrandir et voir les commentaires

Mardi 21 mai

10h20 - 20°,

nous quittons le bivouac et on essaye de récupérer une grande route.... Mais elle est aussi pourie que les autres, ils mettent des sacs de sel pour qu'on évite les trous.

 

Et ce qui devait arriver arriva : nous avons crevé !!!! en plein soleil !

 

on retire le pneu, essaye de voir où se trouve le trou et j'ai trouvé !

Hub essaye de retirer le truc merdeux puis on y place une mèche ! Et mucho calor !!!

 

Puis nous prenons l'autoroute et voilà une pancarte qui nous signale des traversées d'ours, si si on ne rêve pas !!!! Manquerez plus que ça !!!

 

Nous arrivons du coup de nuit sur un parking de LiDL mais je ne me sens pas bien, alors on se rhabille et changeons de place pour aller se mettre dans une rue où il y a des maisons. Nous dormirons là.

Fait toujours 30°

 

nuit = 0 €

Mercredi 22 mai

Nous quittons le bivouac à 5h du matin pour ne pas attirer l'attention et allons nous laver ailleurs.

 

Difficile de trouver une aire sur l'autoroute en Grèce, il n'y en a presque pas et elles sont toutes petites.

 

Même l'autoroute est pourrie, nous roulons à 80 km/h, les supensions nous manquent beaucoup et on a dû crever à cause de ça.

 

Nous arrivons à Istanbul vers 17h, à la frontière Turque tout s'est bien passé, mais beaucoup de contrôles.

 

Sur l'autoroute en Turquie c'est pire qu'en Grèce, il y a des trous partout, on ne roule pas vite et il y a des ânes qui traversent, des vélos, des tracteurs en sens inverse, bref de tout, des vaches, des moutons....

 

A Istanbul, nous sommes sur un otopark, très bien situé près de Sultanahmet; ce soir nous allons nous balader sur le bord du Bosphore, c'est sympa.

 

nuit = 20 TL soit 8,40 €

Jeudi 23 mai

Aujourd,hui c'est la visite d'Istanbul => 13 millions d'habitants !

 

Mais pas l'intérieur des monuments car c'est au mois 2 h de queue en plein cagnard !

 

Il y a un monde fou, et puis tout est payant, nous le verrons aussi plus tard, donc nous nous baladons devant Ste Sophie, Sultanhammet, le Palais Topkapi.

Puis nous nous dirigeons à l'intérieur du grand bazar, à l'ombre puis nous entrons dans la Nouvelle Mosquée, et là nous sommes en pleine prière, je ne suis pas musulmanne ni pratiquante chrétienne, mais tous ces endroits me donne des frissons.

 

Puis nous repartons vers le pont Galata. Il fait très chaud. 35° mais beaucoup de vent.

 

Nous avons voulu changer d'otopark mais l'autre près de la gare, pas terrible du tout la poussière vole de partout avec le vent alors nous décidons de quitter Istanbul.

 

Il est 16H en plein bouchon, mais tout s'est bien passé quand même !

 

Nous prenons la direction de SILE au bord de la mer Noire, et nous nous arrêtons dans un champ près de la mer car le camping est fermé.

 

nuit = 0

 

 N'oubiez pas de cliquer sur les photos pour les agrandir.

 

d'autres photos, on ne rit pas....

Puis encore d'autres

Vendredi 24 mai

Bien dormis. Réveil vers 7h30. Il fait très chaud (35°) il faut s'acclimater, il y a toujours du vent.

 

Nous passons par Kandira, Kaynarca et la petite route Kulakli où les villages sont très pauvres, la Turquie au bord de la mer noire ne respire pas la richesse, l'état des routes est abominable; les gens vivent de culture et d'agriculture; il y a beaucoup d'élévages.

 

Puis bivouac à KARASU dans un terrain herbeux face à la mer.

 

Orage en vue, puis rien... et beau coucher de soleil...

Il est 17h....

 

nuit = 0,00

Samedi 25 mai

Arrivés à Amasra vers 15h, mangés au bord de mer des gözlèmes un peu secs mais les garçons de café super sympa.

 

Puis trouvé un petit camping pas facile à trouver vers Okkonak (ne pas prendre à droite vers le village) les routes sont toutes petites et là.... le super endroit .... avec vue sur la mer

 

Camping 20 TL soit  8,40 €

Dimanche 26 mai

Lessive et repos au camping en fait on est chez des turcs, ils viennent là le w end.

 

 camping 20 TL

Page précédente                                     Page suivante